Partagez | 
 

 Belzechiel, mercenaire du Divin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léandre d'Ormon
Hello, i'm new!
avatar
. :
Avatar : mads mikkelsen
Messages : 13
Points : 27


Feuille de personnage
Age du personnage: 1200 ans/48 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Mar 24 Mar - 22:47

Léandre d’Ormon
Ange - Feat. Mads Mikkelsen

Nom complet: Léandre d’Ormon
Âge: 48 ans
Métier: Professeur d’archéologie.
Caractère: Charismatique – Tête Brûlée – Aventurier – Guerrier – Dangereux – Logique – Humour pourris – Methodique.

Nom réel: Belzechiel
Âge réel: 1200 ans
Capacités spéciales: Boomerang (ou miroir): Capacité de retourner le pouvoir utiliser contre lui, Léandre peut donc renvoyer un pouvoir physique à son envoyeur, il a une capacité de cinq renvois possible dans une journée. Bien entendu il ne peut renvoyer un pouvoir physique d’égal niveau.



En cette année-là, le pays ne se nommait pas encore comme il serait nommé plus tard. A cette époque, d’ailleurs, il n’était rien de plus qu’un guerrier, viking silencieux et attractif, agité d’une justice simple. Il avait une femme et quatre enfants. Deux aînés, jumelles de sept ans, un fils de cinq ans et une dernière-née, qu’il tenait souvent dans ses bras quand il n’était pas en bataille.  
Sa vie était simple en tout point, soldat, il revenait à la ferme veiller sur sa famille comme son chef de tribu ne lui réclamait pas son dû dans l’armée, pillage et exploration, du village, blond aux yeux bleus, il ne souriait que en coin et observait sa femme avec amour, ne pouvant s’empêcher de se sentir vivant quand ses hanches roulaient en se baissant. Il se voyait la prendre dehors avec sauvagerie, en buvant à foison et la faisant crier de plaisir, le bruit des chairs humides en communion parfaite avec la nature.

Il était un roc de chair, battit pour la simplicité : boire, manger, baiser, prier ses dieux et se battre. Il aimait sa famille, il détestait les autres qui ne cherchaient que le mal et faisait ce que son père lui avait apprit, qui l’avait lui-même apprit de son père etc etc.

Il était âgé d’une trentaine d’année, quand une nuit, il accueillit un chien errant dans sa demeure, une pauvre âme priant un Dieu unique venu à la recherche d’hospitalité, craintif. A cette époque il était encore Halvard le Taltos, grand et immense, carré, blond, yeux bleus, visage mal rasé, il avait la musculature et la bonté, trop de bonté peut-être.
Quand la nuit fut calme dans la maison, il entendit l’invité se dresser, qu’elles étaient ses intentions, il ne le savait pas, ce qu’il savait, c’est que sa femme, ses enfants, n’auraient pu souffrir de son manque de méfiance. Quand il se releva, l’intrus était déjà là, à son chevet et avait visé le cœur avec un poignard à lame d’argent, brillante, mais il l’avait raté.

Berserker dans l’âme, il se releva de son lit brusquement, pissant le sang, mais sa rage fit éclater le crâne de l’adversaire contre le sol de la maison, maculant de chair la demeure, sans pour autant le sauver lui.
Halvard ne mourra pas de suite, entouré par les hommes de sa tribu et de son chef, il souffrait sa mort, et confia sa femme à la protection de son meilleur ami, ainsi que la vie de ses enfants, quelque fut les sorts lancés par la guerrisseuse, Halvard finit par mourir en souriant. Il aurait été inconcevable qu’il meurt sans sourire, il avait protégé les siens une dernière fois. Là était le plus important.  L’an 855 marqua la fin du Taltos.

Cinquante-cinq ans de purgatoire furent une chose étrange, lui, l’inculte du Dieu Unique, il se retrouvait à observer ce monde, non sans s’étonner, ce qu’il était homme, il l’était défunt. Il observait et retenait un apprentissage solitaire, il ne comprenait pas qu’il était jugé, s’attendait encore parfois au whallalah et quand il questionnait étrangement ses juges, on lui disait d’attendre.

Le paradis atteint, Halvard n’oubliait pas qui il était, il continuait silencieusement à être ce qu’il était, mais il s’ennuyait, il était homme de mouvement, il n’avait ni femme, ni enfants pour satisfaire son temps et ses occupations, alors Il décida de le guider doucement sur la voix des anges. Il fut Initié, entraîné, mais loin d’être porteur d’une vérité, ou d’un rôle, il était guerrier et mercenaire, c’était ce qu’il était et il ne pouvait offrir plus, c’était un être juste et droit, il n’était pas différent.

On le renomma Belzechiel, il n’oublia pas Halvard, mais ce nom n’était plus nécessaire. Il devint un ange avec Elle, si l’on peut dire et il partit sur ses premières missions sur terre. Parfoites réussites, parfois ratées, le bien et le mal se renvoyer la balle dans un échange élégant, il n’était pas convié sur le monde humain avec elle et aimait parfois retrouver les Cieux pour s’apaiser en sa compagnie.

A la fin du  Xème siècle, il fut architecte d’Eglise, nullement pour de vrai, il couvrait son rôle de protecteur pour voir l’art Roman s’émanciper sans contraînte, l’occident s’en para et il chassa démons indésirables.

En 1099 il fut  croisé et prit Jerusalem, mais il ne resta que peu de temps.

En 1291, l’échec des croisades se fit sentir, il dut reculer face aux démons et la suite de l’histoire ne fut guère une réussite pour ses missions.

En 1347, début de la Peste Noire qu’il chercha à combattre, car si elle ne fut pas que provoqué par les hommes, elle était résultat d’un maître démon qu’il pourchassa autant qu’il le put, il fut bien trop souvent tué pour déclamer cette mission une réussite, échec sur échec, il abandonna malheureusement avant 1350.

En 1430, il rentra dans l’armée de la Pucelle, partageant ses victoires mais aussi ses échecs. Le démon adversaire obtint Gille de Ray, Belzechiel eut droit au bucher dans les silences de l’histoire. Ce ne fut point agréable. Mais ce fut un match nul.

En 1562, après un peu de temps à se perfectionner au paradis, ce fut les guerres de religion qui le rappelèrent, Belzechiel oeuvrait beaucoup en France, normal, c’était comme cela pour Lui, Il lui accordait ce territoire à protéger. Il resta dix ans, jusqu’à assister impuissant aux massacre de la Saint Barthélemy, désireux de cacher des protestants, les démons lui furent supérieur en nombre et mieux placé.

En 1770 et années suivantes, séjours aux Amériques, tentatives de préservation du peuple Indien, échec au fil du temps. Aide à l’indépandance des amériques.

En 1751, aide au développement de l’Encyclopédie Française, mais les années suivantes, la révolution Française et les nombreuses morts le poussera à rester quelques temps au paradis, bien que beaucoup de vie soit épargné, il a du mal avec les morts qu’il n’a pu éviter, il choisit de rester au paradis quelques temps.

XIX ème siècle, protection de certains esprits pour l’aide à la révolution industrielle, selon lui, cela permettra l’émancipation de l’humain, en faveur du bien, car l’homme avec des connaissances se libère en partie du mal.

XXème siècle :  durant la seconde guerre, cache de juif à travers le temps et participations à la Résistance Française. A la fin de la guerre, il sauve beaucoup de « traitresse » qui ont survécu en couchant avec des allemands, Belzechiel préserve certaines en les aidant à s’enfuir ou se cacher des jugements néfastes.

2005 : Après quelques années au paradis et un entraînement intensif, participation à l’évènement de Katrina, son corps sera détruit durant cette période.

2013 : Descente sur terre dans le corps de Léandre d’Ormon, professeur d’Archéologie à l’université de la Sorbone, marié sans enfant. Il reçoit l’ordre via une lettre déposé à Notre Dame de Paris, de rejoindre la nouvelle Orléans. Professeur émerite, il met l’argent nécessaire de côté pour son départ, bientôt il débarquera dans le vif du sujet.


Le miroir reflété son image, un visage taillé à la serpe, un corps sec, musclé, à la cinquantaine presque franchie. Il s’observe, silencieux, le corps d’une blonde allongée et endormie à son coté, simplement recouverte d’un drap, elle dort, du sommeil du juste, celui qui vient après le plaisir d’un devoir conjugale bien accomplie. Un devoir…conjugale…bien accomplie.

Sa main part à la recherche du paquet de cigarette, l’extrémité coincée entre ses lèvres, il gratte une allumette, l’odeur de soufre lui fait rehausser la lèvre, dans une mimique de dégout, avant d’aspirer et d’éveiller la nicotine qui s’engouffre entre ses lèvres. Coincée à ses lippes, le bâton fûmes alors qu’il renfile le sous-vêtement noir et couvre l’intimité de l’hôte, désormais pendante. Une main à l’intérieur du boxer, il la réinstalle, correctement, grimaçant et secouant ses jambes dans un mouvement peu gracieux.
Il ne se réhabituerait jamais vraiment à cette sensation de pesante lourdeur, battant le flanc, se dressant avec fermeté sous l’agacement des minauderies d’une humaine créature, plutôt belle malgré le temps. Ceci dit, il ne s’habituerait jamais non plus aux protubérances opulentes des femmes, il préférait donc encore le masculin, viril, atypique pour lequel il avait fini par s’habituer, presque, il avait été un homme après tout, mais cette notion était volage à travers les siècles.

Il se relève, coince la cigarette entre l’index et le majeur de sa main gauche pour aspirer et expirer la fumée, saisissant le drap d’une main et le retirer, brusquement, du corps de sa « femme ». Il faisait cela, toujours, en souriant et en la regardant se tordre, pour échanger un regard, complice, ce qu’il fit, un clin d’œil, avant de se détourner et de s’éloigner, directement vers le balcon donnant sur sa Cathédrale chérie, s’offrant un air de dégout une fois qu’elle ne peut plus voir.

Ce qu’il déteste devoir faire semblant d’aimer cette créature, non pas parce qu’elle est humaine, mais parce qu’il n’a pas le choix. Quand il a demandé à l’humain de lui laisser son corps, c’était une autre forme de suicide, pour l’hôte, il avait été apaisé de quitter son corps et durant deux ans, Belzechiel a dut faire semblant. Encore. Et toujours. Pour se fondre en professeur et attendre, qu’Elle arrive enfin.

Dieu que deux longues années c’est long. Autant que de faire semblant d’aimer comme un époux cette créature, qui vient, seulement entouré du drap, glisser ses mains autours du torse de son « mari » et déposer un baiser sur son épaule, il offre un sourire et termine sa cigarette en regardant Notre Dame, sommeiller.

Il partirait, bientôt. Bientôt…
.


Prénom/pseudo, âge: Ange/28 ans
Avec quoi fabrique-t-on un placard? Un faux prince de lu XD j'ai faim encore Sad
Comment avez vous connu ce forum? La rouquine qui porte la robe de bonne sœur là bas
Acceptez-vous l'intervention du MJ dans vos rp? Of course
Autre chose à déclarer? Nada



Nom du pouvoir

Description sommaire du pouvoir.
Niveau 1:  Boomerang (ou miroir): Capacité de retourner le pouvoir utiliser contre lui, Léandre peut donc renvoyer un pouvoir physique à son envoyeur (pouvoir qu'il devra connaître ou déterminer mais un pouvoir physique est plus facile à déterminer puisqu'il est visible), il a une capacité de cinq renvois possible dans une journée et bien entendu ne peut renvoyer un pouvoir que de même niveau

Niveau 2: Non Acquis . .  . Capacité de retourner le pouvoir utiliser contre lui, Léandre peut donc renvoyer un pouvoir physique et/ou mentale (pour le mental, il devra avoir conscience de ce pouvoir, contrairement au physique qui est visible, le pouvoir mental doit être déterminé pour être renvoyé) à son envoyeur, il a une capacité de sept renvois possible dans une journée et ne peut renvoyer un pouvoir que de même niveau ou inférieur.

Niveau 3: Non acquis.. Capacité de retourner le pouvoir utiliser contre lui, Léandre peut donc renvoyer un pouvoir physique et mentale et passif (cf précédement pour la détection du pouvoir, en gros il doit connaitre le pouvoir mentale ou passif à renvoyer. ) à son envoyeur, il a une capacité de 10 renvois possible dans une journée et ne peut renvoyer un pouvoir de même niveau ou inférieur.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah D. Griffith
Witch - Guardian of the Earth
avatar
. :
Avatar : Chris Evans
Messages : 172
Points : 76


Feuille de personnage
Age du personnage: 33 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Mar 24 Mar - 23:11

Pourquoi j'ai pas reçu de notif pour ce sujet là!
Bref! Officiellement bienvenue \o/


Revenir en haut Aller en bas
Léandre d'Ormon
Hello, i'm new!
avatar
. :
Avatar : mads mikkelsen
Messages : 13
Points : 27


Feuille de personnage
Age du personnage: 1200 ans/48 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Ven 27 Mar - 21:36

Z'ai fini Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah D. Griffith
Witch - Guardian of the Earth
avatar
. :
Avatar : Chris Evans
Messages : 172
Points : 76


Feuille de personnage
Age du personnage: 33 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Sam 28 Mar - 2:10

So. Histoire et rp c'est good.
Le pouvoir. Ça: "(pour le mental, il devra avoir conscience de ce pouvoir, contrairement au physique qui est visible, le pouvoir mental doit être déterminé pour être renvoyé)" Je suppose que c'est valable aussi pour le niveau 1? Sinon les limites sont bonnes donc c'est good aussi.

Et tu vas râler mais.. la réponse à la question du placard n'est pas bonne ^^ Une lecture du règlement s'impose =) C'est bête parce que tout le reste est bon ^^


Revenir en haut Aller en bas
Léandre d'Ormon
Hello, i'm new!
avatar
. :
Avatar : mads mikkelsen
Messages : 13
Points : 27


Feuille de personnage
Age du personnage: 1200 ans/48 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Sam 28 Mar - 6:57

Gniark j'ai fais ma feignasse, j'ai lu le règlement mais me souvenais plus, du coup j'ai copié sur ROSE mdrrrrrrrrrrrrr bref changé Wink

Et oui pour le pouvoir, il faut qu'il connaisse ou reconnaisse le pouvoir, quand c'est physique, c'est plus simple Wink dans la logique Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah D. Griffith
Witch - Guardian of the Earth
avatar
. :
Avatar : Chris Evans
Messages : 172
Points : 76


Feuille de personnage
Age du personnage: 33 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Sam 28 Mar - 12:35

Oui tu as raison, c'est plus logique ^^
Du coup c'est bon =D

Bienvenue!


Ton personnage est validé! Félicitations! Tu peux désormais commencer ton aventure épique sur New Orleans en ouvrant tes sujets de rp et de liens, en faisant ajouter ton avatar à la liste qui est et en remplissant bien ton profil ainsi que ta fiche de personnage. Pense à nous prévenir ici s'il t'arrive de t'absenter. Si tu as des questions ou quoi que se soit, n'hésite pas à t'adresser au staff!

Et en guise de bienvenue, tu gagnes 20 points pour avoir été validé! Si c'est pas beau!

Bon jeu! Superman


Revenir en haut Aller en bas
Kyra Matthews
Temptress - You'll succomb to me
avatar
. :
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 46
Points : 59


Feuille de personnage
Age du personnage: 25 / 527 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Lun 30 Mar - 23:15

Bienvenue parmi nous ! Coucou


until the love runs out
You want a love that consumes you, you want passion, and adventure and even a little danger. (⚡️) northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Léandre d'Ormon
Hello, i'm new!
avatar
. :
Avatar : mads mikkelsen
Messages : 13
Points : 27


Feuille de personnage
Age du personnage: 1200 ans/48 ans
Pouvoirs:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    Mar 31 Mar - 8:19

merciiiiiii Gaaa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Belzechiel, mercenaire du Divin.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Belzechiel, mercenaire du Divin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

NEW ORLEANS - « The occult side » :: Nos validés+